Je dirais bien Tadaaaa: voici le défi qui m'a pris plusieurs week-ends et une intense dose de patience...

D´abord un choix cornélien de tissu (fort bien je suis demasquée après ma visite chez France Duval Stalla dans son nouveau magasin), je disais donc cornélien, oui parfaitement! Une grande réflexion  devant les popelines et un grand moment à être dubitative sur le site de cousette pour choisir le Liberty qui allait s'accorder.

Ensuite: grande inspiration; choix du modèle( j'aurais aimé prendre le patron de Aime comme Marie mais ĺ´homme est trop....costaux) alors je prend ça 

Les chemises de de Ryuichiro Shimazaki et Açamie Togashi

 

photo-8

 

 Et j'attaque avec les petits ourlets qui s'encastrent, les sueurs froides, les "oh non quelle gourde (pas toujours aussi polie)" etc.. Etc....

bref voici ce qui en sort avec tous les défauts qui s'imposent

photo 9

photo-15

photo-16

photo-10